La connexion par Karine Verpillot

La connexion par Karine Verpillot

La connexion

Ressentez-vous parfois cette impression que nous passons trop de temps sur les médias sociaux ?

Si non, ne lisez pas la suite.

Si oui, alors vous êtes comme moi.

Janvier est le mois cliché des résolutions, mais sincèrement j’aime penser que recommencer l’année avec un vent de renouveau et de dépoussiérage, avec la blancheur et la pureté de la neige en fond d’écran est un bon moment !

Cette sensation de perdre du temps, d’aller sur son ordinateur pour faire un truc qui au final se retrouve à être dix trucs…..Et trois heures après, ne plus se rappeler le pourquoi du comment je suis rendu là ?

Je vous entends me dire toutes vos bonnes astuces et vos conseils pour limiter et prendre le dessus. Et je vous remercie de tout cœur.

En fait, ce ne sont pas vraiment pour des solutions que je m’épanche ici. Car ma résolution s’est construite depuis bien plus longtemps que le début d’année.

Elle est prise !

 

Vous savez quand vous ne vous sentez pas bien, que votre moi intérieur vous tiraille et crée de l’inconfort, de la culpabilité et toutes sortes de réactions sauf le fait d’être ancrée ?

He bien voilà, cette sensation a été accueillie et tranquillement a fait son chemin.

A l’heure ou nous sommes soit disant *connectés*. Il me semble que mes connexions ou mes liens les plus profonds et durables se font quand je rencontre du monde en laissant place à la découverte et la spontanéité, en choisissant aussi les gens que je veux rencontrer avec qui je jase d’autres sujets que la pluie et le beau temps. Ces moments me paraissent tellement plus connectés et puissants en matière de création et de réflexion. Se dévoiler, réfléchir et apprendre de chacun en se côtoyant me parle finalement beaucoup plus, même si les médias sociaux m’apportent tout de même un plus. En toute chose, il y a du bon et du moins bon, à chacun de trouver son équilibre avec les deux cotés.

 

 

 

 

 

 

Bref, tout cela pour vous informer que je serais moins présente sur les médias sociaux par choix, et surtout parce que j’ai envie de vous offrir du contenu et du temps de qualité plutôt que de la quantité.

Je sais bien humblement et de façon consciente, que le monde ne s’arrêtera pas de tourner parce que j’y suis moins souvent.

Je n’ai plus envie de parler de stratégie, de moments plus propices à faire un post ou encore de dire que j’existe et que tout va bien parce que je suis active sur les médias. Ce n’est plus du tout ce qui importe pour moi. Et ce n’est pas un jugement pour dire que c’est meilleur que ce que vous faites !

Je choisis simplement de me respecter, de vous respecter, et de proposer des sujets qui m’allument, et qui seront semés avec authenticité, rigueur, passion et volonté de faire ma part, aussi petite et inutile soit-elle, pour un monde couleur miel.

Moins souvent mais toujours avec tout mon cœur, soyez-en certain.

Simplement vôtre,

 

Karine

 

 

 

 

 

crédit photo : Patrick Brinksma

0 comments on “La connexion par Karine VerpillotAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *