cuisine-alimentation-santé-recettes

Boite à outils pour être zen.

Karine Verpillot | Paru dans Mieux-Être Édition Août 2016

Boite à outils naturels pour être zen

Voici ma boite à outils interactive, avec exercices et questionnements qui vous permettront d’aller dans votre espace plus zen, votre bulle intemporelle, que vous pourrez utiliser chaque fois que vous en aurez besoin. Soyez doux avec vous-même, et utilisez-les selon vos besoins, un par un ou selon votre humeur. L’important ici n’est pas la quantité, mais la qualité de votre présence avec un ou plusieurs de ces outils.

La respiration. On oublie souvent que nous respirons, car c’est un acte qui se fait tout seul, sans qu’on puisse l’imposer. Pourtant la respiration est la base pour être plus zen. Notre rythme de vie aidant, le stress omni-présent, notre façon de manger et de vivre occasionnent une respiration moins fluide, plus saccadée et jamais aboutie. En respirant, vous prenez conscience de votre corps, de votre présence dans le moment présent et cela crée une bulle autour de vous dans un monde qui va toujours vite. Explorez votre respiration dans -différentes circonstances (situation conflictuelle, situation heureuse, situation imposée, situation stressante, etc.). Ressentez-vous, écoutez-vous ; c’est la meilleure façon de voir ce qui est bon ou non pour vous. Votre corps vous parle, l’entendez-vous?

Nous avons la chance d’avoir un outil puissant qui est comme un métronome et qui est gratuit. Utilisez-le ! Avec le yoga, le Tai Chi, la méditation, la marche sans musique, le jogging…

Votre exercice: prenez le temps de respirer et de voir où il y a contraction, raideur, émotion, point, etc., et envoyez de la belle lumière blanche là ou cela fait mal. On sourit, on se dépose et on reçoit ce qui vient, en toute quiétude, sans jugement, sans mental, sans explication.

L’eau. Nous sommes faits à environ 70% d’eau et nous pourrions survivre 30 jours sans manger, 3 jours sans boire et 3 minutes sans respirer.

Votre question: combien buvez-vous d’eau par jour? Comment en ajouter plus?

C’est aussi un outil qui est là depuis la nuit des temps et cependant, nous oublions que l’eau est un luxe. Il n’y a pas si longtemps, on devait aller chercher l’eau avec des seaux et il fallait la faire chauffer pour se préparer un bain ou laver le linge. Et il existe encore des pays où l’eau potable n’existe pas.

L’eau est vitale à plusieurs niveaux, pour s’hydrater, se laver, se régénérer, se sentir bien, nous avons tous commencé notre vie dans le liquide amniotique, c’est pour dire que l’eau a une importance capitale. L’eau était gratuite, il n’y a pas très longtemps. Il est intéressant et dramatique de voir que maintenant ce n’est plus le cas. Cela en fait alors une denrée encore plus vitale. De plus, il faut souligner que l’eau est souvent polluée, traitée chimiquement ou encore pleine de microparticules que l’on ne devrait pas retrouver dans celle-ci. L’eau est devenue de l’or bleu. En prendre conscience, c’est remercier et avoir du respect pour éviter le gaspillage et s’arrêter quand on boit de l’eau. Vous buvez un liquide essentiel à votre vie, aussi précieux voire plus que des pierres précieuses.

L’alimentation. Votre question: quel est votre moment dans la journée où vous vous sentez bien en mangeant? Quel est votre aliment préféré?

Manger est un acte en soi. Un acte d’amour pour son corps, un acte de foi. Manger peut aussi devenir difficile et chaque bouchée peut être un enfer (pathologie, SCI, inflammation, allergie…), un acte social (manger est rassembleur, plaisir…), un acte politique (végétarisme, non aux OGM…), un acte créatif (savoir être curieux et vouloir découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles idées, etc.). Vouloir être plein de vitalité pour être créatif, nourrir son corps et son cerveau, faire appel à tous ses sens…

Pour moi, c’est à partir de son assiette que l’on influence le reste (sa santé, sa vitalité, sa créativité et par corrélation son succès, son bien-être…). Les superaliments à ajouter dans sa trousse à outils pour être plus zen: basilic sacré et baies de goji.

Les huiles essentielles. Trésors de bienfaits, assez puissantes pour vous être tératogènes, caustiques et même vous brûler… Bref, c’est une trousse à pharmacie puissante. Fait intéressant, c’est mère Nature qui les a créées! Quelques huiles intéressantes pour le stress à utiliser en interne et en externe (plantes des pieds, colonne vertébrale, plexus solaire) avec un mélange d’huile neutre:

Lavande super: Calmante, relaxante, régulatrice cardiaque, torticolis, crampes musculaires, angoisse, nervosité…
Épinette noire: Pour les surrénales à plat, fatigue, épuisement, coup de pompe, pour retrouver de l’énergie.
Basilic tropical: équilibrant pour le système nerveux, dépression, insomnie.

Programmer dans son agenda du temps avec soi. Votre question: Le faites-vous? Quand? Et sinon, pourquoi? Pas d’excuses!

Pour créer l’équilibre, il est indispensable de prendre des moments pour soi afin de s’écouter, se ressentir, se faire plaisir, s’honorer et s’arrêter. SEUL. Tout est fait pour qu’on soit toujours en action, s’arrêter et prendre du temps pour soi est synonyme de culpabilité et d’égoïsme. NON!

Nous sommes dans une société de consommation et il faut constamment acheter, avoir. On court après le bonheur. Quand on s’arrête, on s’aperçoit que le bonheur est là en nous et avec ce que l’on ressent en soi et autour de soi (un coucher de soleil, la chaleur du soleil sur son visage, un repas pris entre amies, un bon livre, un bain aux huiles essentielles avec bougie, être collé contre son amoureux, une promenade en forêt…). Tout part de soi et non des choses matérielles que l’on achète.

La simplicité. Enfin, mon dernier ajout dans votre belle boite à outils en est un puissant, mais tellement difficile à atteindre. Revenez à des choses simples, à des sensations simples, à des actions simples, des produits simples, un espace simple, des gens authentiques, humains, sans masque. La simplicité permet de s’aligner vers l’essentiel et de faire tomber les choses qui sont superflues et qui nous alourdissent, non pas pour le meilleur, mais pour compliquer notre vie.

Votre exercice: Regardez autour de vous et en vous. Qu’est-ce qui rend tout plus compliqué dans votre vie? La première étape est d’en prendre conscience, et ensuite de faire des actions si petites soit elles, pour laisser partir toute cette complexité.

Tout est possible, soyez présent, soyez conscient, ayez foi en vous et vous pourrez créer des moments zen aussi souvent que vous le voudrez. Cela vous appartient.

0 comments on “Boite à outils pour être zen.Add yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *